Atelier de restauration

L’atelier de restauration

Restauration de l’ensemble du mobilier, des parquets et boiseries, propriété privée, Riviera lémanique

RESTAURATION D’UNE COMMODE LOUIS XV

Étapes de restauration d’une commode Louis XV estampillée L. Boudin, bois de satiné, amarante et bois teinté.

1-2. La commode avant restauration. La déchirure et les placages soulevés

sont dûs à la rétraction du support à un joint de collage qui a lâché.

Le support est formé de plusieurs panneaux collés sur chants. Les fentes

seront stabilisées après la dépose de la marqueterie.

3. Dépose de la marqueterie. Un papier d’adhésif

est tendu sur toute la surface marquetée, puis la

colle est ramollie par la chaleur et un solvant, ce qui permet

de la décoller de son support.

4-5. Détails de la face et d’un côté. Le dessin laissé par photo-oxydation est caractéristique des techniques

de marqueterie par incrustation du XVIII<. Sur le support en sapin, l’ébéniste a collé le fond en bois de

satiné puis a détouré le motif choisi pour faire une incrustation de différents bois de placage.

On aperçoit les traces d’outils ainsi laissées sur le fond en sapin lors du détourage.

6. Commode remontée une fois les côtés plaqués.

RESTAURATION D’ARMOIRES BASSES LOUIS XIV

Marqueterie Boulle. Restauration complète des marqueteries et des supports d’une paire d’armoires basses Louis XIV

1. Portes.

La première intervention consiste à restaurer le support fendu, après dépose de la marqueterie.

L’artisan colle un tulle sur la surface à déposer et s’aide d’une spatule pour décoller la marqueterie du support,

lequel garde l’empreinte de la marqueterie.

Les parties foncées témoignent de l’utilisation de la colle teintée pour donner de la profondeur à l’écaille.

2. Portes. On aperçoit l’envers de la

marqueterie des côtés composée

d’écaille et de laiton avec sa vieille

colle. Les matériaux manquants

d’une partie de la marqueterie

sont découpés en superposition

à l’aide d’une scie Bocfil.

 

 

3.

Portes. On aperçoit l’envers de la marqueterie des côtés composée d’écaille et de laiton avec sa vieille colle. Les matériaux manquants

d’une partie de la marqueterie sont découpés en superposition à l’aide d’une scie Bocfil.

4-5.

Côtés. Envers de la marqueterie.

6.

Finitions. Les parties manquantes qui ont été redécoupées sont gravées. Un vernis passé au tampon protégera de l’oxydation les différents métaux. Les bronzes dorés ont été replacés après avoir été nettoyés à l’eau.

Restauration d’un ployant d’époque Louis XIV

Restauration d’une commode Louis XIV, attribuée à Noël Gerard

Restauration complète de la pendule sympathique BREGUET du Duc d’Orléans

 

la Pendule Sympathique Breguet du Duc d’Orléans , un chef-d’œuvre de l’horlogerie comptait parmi les rares pendules sympathiques fabriquées par l’horloger français Abraham-Louis Breguet Né en 1747 à Neuchâtel et qui contribuèrent à la renommée de ce dernier

Déposer les bronzes et démontage complet.

Déplaquer toutes les parties décollées et soulevées sur les chapiteaux, les montants,

les côtés, le socle, le dos et la face.

Réajuster avec le socle, mise à niveau, remonter le socle avec les angles.

Préparation de l’écaille, mise en couleur, découper au bocfil les pièces en écaille, laiton et étain.

Changer toutes les pièces à la perce, remplacer les filets d’étain trop abîmés

Refaire la gravure manquante et sur toutes les parties restaurées

Polissage

Vernir au tampon

HORLOGE DE PARQUET RÉGENCE, ATTRIBUÉE A BVRB PÈRE.

François Ier Rabby  (1655-1 717), reçu maître entre 1686 et 1688

HORLOGE DE PARQUET RÉGENCE, ATTRIBUÉE A BVRB PÈRE.

Le cadran et le mouvement signés: RABBY A PARIS (le mouvement signé en minuscule), inscrit dans une boite décorée de bronze ciselé et doré, dAthéna à l’amortissement armé d’un bouclier orné de trois fleurs de lys, dun masque dApollon, de thermes  en gaine, un bas-relief représentant Prudence sur son char tiré par des serpents sur des pieds décorés de mufle de lion. La gaine également en marqueterie dite de Boulle à fond de cuivre à décors polychrome inspirée de Bérain: volutes feuillagées, fleurettes, masques d’indienne en écaille, corne teintée et nacre. Riche ornementation de bronze ciselé et doré, lambrequins, feuilles d’acanthe, masques de femme.